Les réseaux sociaux, qui sont pour certains une simple plateforme de divertissement, sont, un véritable lieu de travail, que ce soit pour les entrepreneurs, les entreprises, les artistes ou les associations… Vous avez dû en entendre parler, c’est important à développer …

Mais, c’est quoi exactement, le Personal Branding ?

personal branding, se vendre, produit
Qu’est ce que le Personal branding ?

La première fois que j’en ai entendu parler, c’est en formation à l’I.M.C.I. Hé oui, aussi tard !
Commençons donc par la traduction puis la définition!

Traduction:
Brand: Marque / Personal: Personnelle

Définition:
Personal Branding: Notion du domaine du marketing qui consiste à se vendre soi-même en tant que marque. Appliquer des concepts marketing à sa propre personne. Plus simplement, apprendre à se démarquer sur le marché du travail.

Ok, donc en tant qu’auto-entrepreneur, il est essentiel de passer par là puisque nous sommes le produit !

Mais comment faire ?

Lors d’un atelier vidéo en cours, un travail nous avait été demandé, justement dans le but de réussir à créer un contenu visuel qui devait nous permettre de mettre en avant certaines de nos qualités.

Pour cet exercice, je me suis associée à deux collègues de formation: Une douée en graphisme, Manue, l’autre en réalisation (Marcelline Telmar, KHROMARSTRAL). Les filles ont proposé de créer une mini-interview comme elles savaient que j’étais artiste, cela s’y prêtait bien.

Ma première collègue, qui était habituée à créer derrière son écran et moins à l’aise à l’oral a donc pris le rôle de la journaliste.
Marcelline quant à elle, a pris le rôle de réalisatrice vidéaste. Et moi, j’ai donc proposé de réaliser le montage vidéo final ayant quelques appétences pour cela.

Une fois ce travail réalisé, nous avons réussi de cette façon, à mettre nos compétences à toutes en avant, dans un seul et même contenu. Ce fut donc ma première approche du Personal Branding.

Interview, personal branding, apprentissage, confiance en soi
Apprentissage du Personal Branding à l’I.M.C.I

Apprendre à se vendre renforce la confiance en soi !

Savoir se mettre en avant quand on démarre une nouvelle activité n’est pas la chose la plus aisée, surtout quand on ne l’a jamais fait auparavant. Mais c’est en pratiquant, qu’on s’exerce et c’est en s’exerçant, qu’on se découvre de nouvelles compétences cachées au fond de nous !
Du coup, ça en vaut vraiment la peine !

D’une, on prend confiance et on flatte ainsi son égo, ce qui ne fait pas de mal de temps en temps surtout quand on est timide, plutôt introverti(e) et qu’on ose peu.
De deux, on construit puis renforce au fur et à mesure, son Personal Branding et on crée de la matière pour nos futurs potentiels clients.

Pour ma part, je suis autodidacte depuis toujours et c’est pour cela que j’ai souhaité me former dans une école, pour acquérir et renforcer mes connaissances sur toutes ces notions qui étaient pour moi inconnues.

Souvent, on pratique des techniques « marketing » sans même le savoir, alors que quand on y met des mots et des définitions, tout nous parait soudainement plus clair et plus accessible. Et cela, par le biais de nos propres réseaux sociaux, blogs personnels etc…

Développer ses propres réseaux sociaux.

développer, stratégie, audience, astuces, engagement, communauté
Comment développer ses propres réseaux sociaux ?

Me concernant, lorsque j’ai commencé à créer mes pages sur les réseaux sociaux, liées à mes activités (Webradio, évènements et association), je n’avais aucune stratégie, et je ne savais même pas qu’il en existait. (rires). Je me fiais uniquement à mon instinct et mon feeling.

Par la suite, je me suis rendue compte, que mes posts et publications suscitaient plus ou moins de réactions, en fonction des heures de connexion mais également du contenu.
Par exemple, à 12h ou encore vers 18h, heures de pauses ou de fin de travail. J’ai donc commencé à adapter mes lives ou mes annonces importantes, en fonction de cela .

Concernant les contenus, j’ai remarqué que les selfies étaient plus appréciés que les photos prises par un tiers, de la même manière pour les vidéos et les lives. Sans doute parce que la proximité qu’ils requièrent était une demande et attente de mes abonnés.
J’ai donc commencé à m’adapter à mon audience sur mes différents réseaux et j’ai constaté une nette amélioration concernant l’engagement de ma communauté.

Voyant le résultat de mes changements, dû à ma manière de poster sur mes différents réseaux, j’en ai compris l’importance. C’est ainsi que j’ai commencé à avoir une stratégie réfléchie et différente sur chacune de mes pages, adaptée aux différents besoins et attentes de mes abonnés, en fonction des thèmes abordés mais également de leur disponibilité.

Quelques conseils pour bien commencer…

Commencer, cible, temps, objectifs, kpi, image
Bien commencer sur les réseaux sociaux

Avant de démarrer sur un réseau social, voici quelques points a avoir en tête:
Le temps. En effet, il faut être prêt à consacrer du temps à ses réseaux. Que ce soit pour la création de vos contenus, ou pour les temps de veille et d’analyse de vos concurrents et de vos cibles. Egalement, le temps que vous passerez sur vos pages, pour animer et répondre à vos abonnés, modérer les commentaires. Il vous faudra être rapide, diplomate et efficace. N’oubliez pas, plus la page à d’abonnés, plus cela demande du temps de modération et de la patience.

-Choisir le bon réseau, celui où se trouve votre cible! Etre partout c’est bien, mais être bon et performant, c’est encore mieux. Il ne faut donc pas mettre la charrue avant les bœufs et prendre le temps d’analyser où se trouve votre cible: Les abonnés et futurs clients potentiels que vous souhaitez attirer. (J’aborderais brièvement dans quelques instants les particularités des 4 réseaux qui sont pour moi les plus recommandés et connus pour démarrer).
Enfin, commencer par le réseau pertinent, travailler l’engagement avant les K et la quête absolue des 10000 abonnés. C’est souvent l’erreur à ne pas faire. Voici un lien vers mon petit article sur l’importance du taux d’engagement avant la quantité d’abonnés.
Puis, une fois la communauté bien engagée, là il sera plus judicieux de penser à développer d’autres réseaux sociaux, toujours avec patience, sans précipitation.

-Bien définir les objectifs ou KPI ( key performance indicator ou indicateurs de performance) que l’on veut atteindre. En fixer des réalisables, atteignables, et mesurables. De cette manière, vous pourrez vérifier par le biais de vos reportings (les rapports sur les activités et les résultats de votre entreprise ou de toute autre organisation), s’ils ont été atteint, si non, pourquoi, et ce qu’il faut arrêter, améliorer ou poursuivre pour la bonne évolution de votre page.

-Etre motivé, créatif, productif et être prêt à s’engager pour de la durée. Car, l’erreur est de commencer une page puis de la laisser à l’abandon. D’une, cela porte préjudice à votre image et votre capacité à gérer vos réseaux sociaux par les futurs clients potentiels.
De deux, parce que cela peut faire naitre chez vos abonnés et/ou clients, un manque d’intérêt envers eux et briser le lien de confiance que vous aurez créée ensemble.
Par la suite, ou en parallèle vous pourrez penser à créer un site, vous permettant de vous servir de vos réseaux comme un levier pour y amener du trafic par le biais d’articles de blog par exemple, et ainsi optimiser et gagner du temps. N’hésitez pas à consulter mes tarifs si vous êtes intéressés par cette option: Créer un site.

Particularités et fonctionnement des différents réseaux sociaux en bref…

particularités, réseaux sociaux, facebook, instagram, linkedin, twitter
Les différents réseaux sociaux

Si vous ne le saviez pas, chaque réseau social a ses particularités, son fonctionnement et donc ses cibles. C’est d’ailleurs pour cela que souvent ils ajoutent de nouvelles fonctionnalités comme celles de leurs concurrents. Exemple: Les stories de Instagram puis Facebook (de base mises en places par SNAPCHAT), les vidéos qui permettent de réaliser des montages, « les reels » sur Facebook (reprises de TIK-TOK) etc…
Cela afin de garder leurs utilisateurs afin qu’ils ne partent pas sur les réseaux concurrents.

Facebook (2,2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels à travers le monde), est un réseau basé sur la communauté, qui permet de discuter, créer du lien, des groupes de discussion, du partage, des pages à thèmes… Au départ, on pouvait y retrouver ses amis, sa famille même à l’autre bout du monde et c’est ce qui en a fait son succès. Il est donc généralement le plus utilisé par l’ensemble de la population intergénérationnelle. Même si les plus jeunes semblent s’en détacher, il n’en demeure pas moins qu’ils en possèdent bien souvent un compte, ne serait-ce que pour garder un lien avec leurs amis ou leur papi et mamie, moins adeptes des autres réseaux.

Instagram (1 milliard d’utilisateurs) est un réseau basé sur le visuel et le graphisme. Très apprécié par les photographes, les restaurants, les artistes tels que les peintres, dessinateurs, mais également les influenceurs et blogueurs. En effet, moins de place pour la polémique et les longs textes… Apprécié pour sa fluidité, son format « vitrine » et les hashtags qui permettent de se retrouver par des centres d’intérêts et d’attirer du monde de l’extérieur. Mais du coup, ici pas de partage possible, ce qui demande une plus grande interaction et implication vers l’extérieur pour attirer de nouveaux abonnés ou clients.

Twitter (26 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde), quant à lui ressemble à ses deux réseaux combinés dans le sens ou on y retrouve le principe de communauté sur des sujets d’actualité, appartenance ou centres d’intérêts. Avec des hashtags plutôt basés sur la tendance ou le sujet du moment. Par contre, le nombre de mots y est limité, le visuel y est moins consacré. Et chacune de nos interactions y sont visibles par le monde entier si notre compte n’est pas limité. Un tweet simple peut être repris par un inconnu et causer une polémique très rapidement. (rires)
A utiliser encore plus prudemment que les 2 autres ! Un très bon lieu de veille par contre.

Linkedin ( 546 millions de comptes) est le dernier réseau dont je vais vous résumer l’utilisation. Il est plutôt à usage professionnel avant tout. Un CV grandeur nature. Plus éloigné des polémiques personnelles et du manque de sérieux que l’on peut plus souvent retrouver sur les réseaux vu ci-dessus, il est à mon sens beaucoup plus basé sur du contenu professionnel et enrichissant en fonction des domaines. Les publications sont souvent plus travaillées, plus techniques et renvoient à des articles riches d’informations par les entreprises elles-mêmes ou les professionnels ou particuliers qui rechercheraient du travail. Un bon lieu de veille 😉

youtube, snapchat, pinterest, connus, utilisés
Des réseaux sociaux florissant d’années en années



Bien évidemment, ses 4 réseaux ne sont pas les seuls existants. Je vous ai présenté ici selon moi les plus connus et utilisés en général. Ce sont aussi ceux que je connais et utilise le plus, mais, je vous mets ce lien sur les réseaux sociaux qui vous donnera plus d’infos sur Youtube, Snapchat, Tik-tok, ou encore Pinterest qui eux aussi ont leurs particularités, cibles et fonctionnements.

C’est donc ici que s’arrête mon article. En espérant qu’il vous donnera plus d’informations, de motivation et de clarté quant à la création de vos futurs réseaux. Je vous conseille d’aller lire cet article sur le Personal Branding si vous souhaitez encore plus approfondir le sujet. Et bien évidemment, n’hésitez pas à consulter mes tarifs, si vous avez besoin d’une Community Manager 🙂

Je terminerai par cette citation d’Alfred Musset:
« Pour réussir dans le monde retenez bien ces 3 maximes: Voir, c’est savoir; Vouloir, c’est pouvoir; Oser, c’est avoir. »

logo, Lf Social Media, Laurie Festin, l'art de communiquer
LF Social Media, l’art de communiquer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :