Mbaïadem Abouna Alhadj, prometteur, activiste, Afrique

Je ne vous cache pas que j’attendais cette interview avec impatience au vu du profil de ce jeune homme aux multiples casquettes, si dévoué pour notre terre mère africaine… Cependant, je ne ferai pas durer le suspens plus longtemps ! Allons-y !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Mbaiadem Abouna Alhadj. J’ai 24 ans. Je suis juriste-politologue, formateur à l’art oratoire et en leadership conquérant.

Alors je t’avoue, que je suis très impressionnée et admirative par ton parcours pour ton jeune âge ! D’où te vient cette détermination et ce combat ? Comment et pourquoi sont-ils nés ?

Merci pour ce temps que vous m’accordez .C’est un honneur de répondre à vos questions. J’avoue que vous aussi vous faites un travail très remarquable et j’aimerais vous en féliciter.

En Octobre 1985, le Figaro Magazine titrait : « Serons-nous encore français dans trente ans ? » avec photomontage d’une Marianne portant un foulard islamique.
Je me suis  posé la même question juste en la reformulant : « Serons-nous encore Africains dans quarante ans » ? 
L’avenir de l’Afrique me préoccupe et je me bats pour la protection et la promotion de ses valeurs. J’ai découvert  que l’Afrique est en train d’être détruite dans ses valeurs et dans son intimité.
Je trouve qu’elle est menacée de disparition car ce qui distingue l’Africain de l’Européen, par exemple,  ce n’est pas sa  couleur de peau mais  c’est sa culture d’origine, ses valeurs, ses mœurs, ses traditions, son histoire. Ce sont ces choses qui définissent l’Afrique et l’africain, la couleur de peau n’est plus un critère de définition puisqu’il y a des Français  d’origine Africaines, des Italiens, des Allemands et même des Chinois d’origine africaine ; j’avance donc que l’Afrique n’existera plus dès qu’elle perd ses valeurs car elle n’aura plus d’identité.
Je me bats donc pour que l’Afrique ne perde jamais son identité.
Ce combat est né d’un constat, celui de la destruction de l’Afrique et de la déportation de son peuple.

diplomés, jeunes, africains, Afrique engagés, avenir
Des jeunes formés, diplômés et engagés pour l’avenir de l’Afrique

Tu fais tellement de choses, par quelles activités as-tu commencé et comment t’es-tu formé pour arriver à ce niveau de compétences finalement ?

J’ai commencé avec Massace Revolution qui était une association des élèves du lycée de Walia, à Ndjamena, au Tchad.
Cette association avait pour objectif de créer un cadre sain pour les études car les conditions dans lesquelles les élèves étudiaient à l’époque au Tchad, ne faisaient pas du tout honneur à ce grand Pays.
Grace à cette association, j’ai été repéré par les agents de Barack Obama, fondateur du projet Yali (Young Africain Leaders Initiave). Ils m’ont formé en Civic Leadership au Sénégal, au Centre Régional de Leadership de Dakar.
Grâce à cette formation, j’ai fondé l’association des Juristes-Politologues et d’autres chercheurs qui bénéficient d’un large réseau international, ainsi que le Centre Africain du Leadership Conquérant.
Ce sont donc là en quelques mots, les faits qui résument ma « petite » expérience.

logo, les tribuns africains, jeunes

Tu es le fondateur de l’association des juristes politologue Les Tribuns Africains.
Qu’est ce qu’un juriste-politologue ? Quel est votre combat principal ?

Est juriste celui qui a  fait des études de droit à l’issue desquelles lui ont été délivrés des diplômes. Il développe ou applique le droit auprès des structures telles qu’un tribunal, une administration ou une entreprise.
Le juriste dit le droit. Il fait des analyses  juridiques de son travail et il est rémunéré pour cela. On peut citer, à titre d’illustration, les Avocats, les Magistrats du siège encore appelés les juges, les Magistrats du parquet, encore appelés les Procureurs de la république qui relèvent administrativement de l’autorité du ministère de la justice, pour ne citer que ceux-là.
On devient politologue ou politiste après  avoir  fait des  études  de Sciences Politiques. L’objet de la Science Politique en une phrase, c’est l’étude des phénomènes politiques qui renvoient aux différentes facettes de la gestion de la vie en collectivité.
Le juriste-politologue est donc celui qui a fait des études de Droit et des Sciences Politiques.
Les Tribuns Africains sont des techniciens du droit et des Science Politiques.
Ils défendent les Droits de l’homme, la démocratie et la justice.
Ils sont au service de l’Afrique et de ses valeurs.
Ils protègent son identité, son peuple et ses héros.
Ce qu’on pourrait appeler “le principal” combat de Les Tribuns Africains, c’est la protection et la promotion des Valeurs africaines.

le centre africain du leadership conquerant

Dans le cadre de la fondation du Centre Africain du Leadership Conquérant, quel est le profil socioprofessionnel des personnes que vous formez ? Age, niveau d’études etc…   
Sont-ce des formations payantes ?
Comment en bénéficier ? Et finalement y’a-t-il beaucoup de demandes ?

De nombreuses personnes viennent se former au Centre Africain du Leadership Conquérant.
Des jeunes, âgés entre 20-35 ans, viennent de partout et la plupart d’entre eux sont des étudiants de niveau Licence, Master et même Doctorat
Nos formations sont payantes ; d’autres sont gratuites. Par exemple celles destinées aux élèves et aux enfants des rues.
Pour en bénéficier il faut, soit en faire la demande ou attendre les appels à candidature. Il y a beaucoup de jeunes à former. Ils se manifestent tous les jours et les demandes sont nombreuses.
En mai 2020 par exemple, le Centre Africain du Leadership Conquérant a reçu des demandes de formation de la part de cinq communautés des étudiants Tchadiens résidents au Cameroun.
Et chaque communauté était composée d’au moins 200 membres.
Pour le seul mois de mai 2020, le Centre a formé plus de 2000 étudiants en Art Oratoire, en Civic Leadership, au Leadership Conquérant et à l’Esprit Conquérant.

Peux-tu nous parler de l’Ecole Tchadienne de l’Art Oratoire ?
Quels sont les objectifs de cette école ? Avec quel(s) diplôme(s) ressort-on ?

L’Ecole Tchadienne de l’Art Oraoire (ETAO) a été créée par Monsieur Don Ebert, Juriste-Politologue, Conseiller Juridique et rédacteur de discours du célèbre homme politiques Tchadien, le Dr Succès Masra.
Monsieur Don Ebert est le président Continental de LES TRIBUNS AFRICAINS.
Il est  auteur de Cinq Livres ,enseignant à l’art oratoire et en civic leadership.
Epris de la littérature et de la parole , Don Ebert a créé L’Ecole Tchadienne de l’Art Oratoire pour y former des Orateurs de haut niveau pour qui la parole , le verbe, les Procès de Ruptures, les Silences Inventés ou les Procés de Signifiance n’auront aucun secret.
Le Centre existe depuis bientôt deux ans et a formé plus de 5000 Orateurs .
Un Certificat en Art Oratoire est délivré à chaque étudiant formé à cette école.

Peux-tu nous expliquer rapidement ce qu’est le projet Yali de Barack Obama ?

J’ai écrit six livres que j’appelle affectueusement mes « mes armes ».
Le premier livre qui sera probablement publié en France ou en Suisse fin septembre, est constitué de 525 pages et  Intitulé : « Le Mutisme  Pusillanime des Politiques et Intellectuels Africains sur les Grands Défis de Notre Epoque ».
Dans ce livre, j’aborde  le sujet de la démographie, considérée par  les Tribuns de l’extrême droite comme la troisième guerre mondiale ou la bombe atomique.
J’y aborde aussi le sujet de l’immigration sous le prisme du Grand Remplacement de Renaud Camus, du Grand Dérangement de l’Acadie et de la déportation.
Des sujets tels que l’homosexualité, la Procréation Médicalement Assistée(PMA), La Gestation Pour Autrui (GPA), l’avortement,  l’islamisme, le dérèglement climatique, la démocratie, la république, la laïcité, la religion etc…, y sont également abordés.
Une attention particulière est accordée aux valeurs africaines menacées par la montée en puissance des progressistes.
En plus de ce livre, il y a d’autres livres  tels que « Pratiques de Pensées Obscures« 
« De l’Esprit Conquérant« , « Les Autres et Moi« , « La Vie, un Mystère ?« , 
« Du remplacisme à la Sophistication des Idées« , qui seront publiés les uns à la suite des autres tout au long de l’année 2021.

diplômés, fierté, futur, demain
Les Tribuns Africains

Y’a-t-il des projets en France liés au centre de formation ou encore ton association ? Quels sont les pays principaux concernés ?

Nous sommes en train de vouloir implanter le Centre Africain du Leadership Conquérant en France précisément  à Paris, Marseille, et Lyon.
Des procédures sont aussi lancées pour son implantation aux Etats-Unis.
Nous sommes ouverts à toutes propositions et surtout prêts à collaborer avec quiconque qui voudrait faire de l’Afrique, le Continent du Leadership Conquérant.
Quant aux Tribuns Africains, ils sont présents dans 28 pays  à savoir  le Tchad, le Cameroun, le Gabon, le Sénégal, le Niger, le Nigeria, le Mali, le Bénin, le Libéria, l’Angola, la République Centre Africaine,  le Togo, la Guinée Equatoriale, le Congo,le Maroc, l’Algérie, la France, La Suisse, L’Italie, la Belgique  l’Allemagne, l’Angleterre, les Etats-Unis, l’Haïti, l’Argentine, la Chine, le Japon…

A 24 ans et avec un parcours aussi riche que le tiens, quel message pourrais-tu adresser aux jeunes qui pourraient nous lire et notamment à la communauté afro-caribéenne ?

Aux jeunes Africains qui pourraient nous lire, je dis ceci : 
« Apres lecture faite de cette  interview, soit vous assumez votre responsabilité en tant qu’africains, en défendant les valeurs qui sont les vôtres, votre culture, vos héros, vos femmes, vos enfants ; en vous positionnant comme des leaders conquérants ; ou, vous vous reniez, ainsi que vos proches, votre continent, votre peuple, votre histoire, comme le font ceux qui vous dirigent ; et vous devenez un objet de l’histoire, « un ustensile utilisé par les autres ».
Vous avez le choix,  entre  porter ou  exiger un projet de société qui reflète votre identité, qui mettent en  valeurs vos traditions, vos mœurs, vos héros etc. ; 
Ou,  tourner le dos à votre continent l’abandonnant dans la ruine de ses valeurs, de son intégrité culturelle et de sa  profonde humanité, pour devenir les idiots utiles de la mondialisation et du mondialisme versé dans l’internationalisme caractérisé.
Vous ne serez efficace qu’à défendre des droits que vous n’avez pas, des libertés que vous n’aurez pas et à promouvoir des institutions et /ou des systèmes politiques qui ne sont pas les vôtres, qui ne vous ressemblent pas.   

Sur quel(s) réseau/site peut-on retrouver toutes tes activités ?

Nous sommes  disponible sur Facebook : Mbaiadem Abouna Alhadj 
Les Tribuns Africains / Le Centre Africain du Leadership Conquérant 
L’Ecole Tchadienne de L’Art Oratoire

Nous sommes aussi présents  sur twitter : LesTribuns.
Sur Linkedin:  Les Tribuns Africains et sur Youtube: TribunTv

Je sais que tu es artiste aussi donc j’espère dans un futur proche pouvoir te recevoir à nouveau pour discuter de ta carrière artistique.
En attendant je te souhaite de réussir tout ce que tu entreprends et d’amener l’Afrique au plus haut !

Milles Mercis ! Ensemble, faisons de l’Afrique le Continent du Leadership Conquérant !


4 Comments on “Mbaïadem Abouna Alhadj, un jeune homme, prometteur pour l’Afrique

  1. Bravo Mbaïadem ! L’Afrique a besoin des fils et filles comme toi et Don Ebert pour relever les défis de notre époque et de protéger et valoriser notre patrimoine socioculturel qui est un socle fort pour le Leadership Conquérant recherché ! Je souhaite plein succès aux Tribuns Africains et à vos projets ! Que Dieu vous bénisse !
    Merci et Bravo à LF Social Media pour ce noble travail ! Je vous souhaite plein succès 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ce jeune homme interviewé , pour l’Afrique et pour mon travail 🙂

      J'aime

  2. Mbaiadem Abouna Alhadj merci pour votre travail et votre engagement pour l’Afrique !
    Je ne sais pas si vous êtes en contact avec la guyanaise Safia et sa chaîne YouTube ‘grandeur noire’…et maintenant son futur documentaire sur l’Afrique
    Je vous laisse un lien https://youtu.be/4UY3tE2lRG8
    Laurie merci à toi pour tes interviews qui nous permettent de découvrir de belles personnes !
    Bonne continuation à vous !

    Aimé par 1 personne

    • Merci ma belle, je transmets ce commentaire !! Gros big up pour ta force on se suit et je continue à t’encourager à reprendre 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :