christophe govindama, rastah rose, boxe française, kick boxing, champion, réunionnais
Christophe Govindama, Rastah Rose multiple champion boxe française et kick boxing

C’est avec un grand plaisir que je présente ce jour Christophe, un jeune boxeur réunionnais que j’ai rencontré lors d’un pique-nique « péï » à Créteil. Je n’aurai pas imaginé cet impressionnant palmarès dont il va nous faire part.
Alors « BOX »!

 boxe, yvelines, port, réunionnais, Réunion

Bonjour Christophe, peux-tu te présenter s’il te plaît ?

Bonjour, je suis Christophe Govindama mais plus connu sous le nom de Rastah Roze.
J’ai 25 ans, j’habite à chelles et je suis née dans les Yvelines au chesnay de parents réunionnais.
J’ai passé mon enfance dans les Hauts de Seine à Malakoff et mon adolescence a la Réunion au Port. C’est en 2007, dans cette ville, plus précisément à la Rivière des Galets, que j’ai découvert la boxe française, qui est tout de suite devenue une passion.
Je pratique la boxe au niveau National depuis 2009. Malgré la période de COVID, je suis toujours actif et j’ai à mon palmarès multiple champion de La Réunion, la France et l’Océan Indien en
boxe française
et en Kick Boxing.

Tu es né en Ile de France mais tu es parti vivre à La Réunion à ton adolescence. L’as-tu bien vécu et est-ce que tu as vite trouvé tes marques ?

Je suis arrivé à La Réunion le 3 juin 2006. Je ne parlais pas du tout créole, j’étais considéré au collège Titan du Port, comme le petit Zorey (expression utilisée dans les départements, régions et collectivités de la France outre-mer DROM-COM, qui peut s’écrire également Zoreille ou Z’oreil, qui désigne les français métropolitains) .
J’ai mis 2 ou 3 ans à m’adapter.
C’était compliqué de comprendre le nouveau créole qui était différent de celui de mes parents et grands-parents quand ils me parlaient à la maison.
Cependant, ce fut une très bonne expérience !
Quand je reviens en France, je me rends compte que ça m’a beaucoup apporté au niveau culturel et ouverture d’esprit.

Du coup ton cœur est entre La Réunion et La France si je comprends bien ? Tu préfère lequel des 2 pour y vivre et pourquoi ?

Je préfère vivre à La Réunion parce que ma famille et mes enfants y vivent, mais la France au niveau sportif et professionnel c’est beaucoup mieux.
Donc on fait ce qu’on a à faire en France et si Dieu le veut, on finit sa vie à La Réunion.

Tu as découvert la boxe au Port à quel âge, qu’est ce qui t’a plu exactement dans ce sport ?

J’avais 11 ans quand j’ai découvert la boxe.
A la base, j’avais commencé pour apprendre à me défendre parce que c’était tout rose la vie d’un jeune métropolitain au port.
Puis j’ai eu de très bons entraîneurs et partenaires d’entraînement qui m’ont fait apprécier les valeurs de la boxe française.

compétitions, coach, entraineur, entrainements

A quel âge as tu commencé la compétition ? Et comment se passait tes entraînements ?
Étais-tu un boxeur sérieux dès le début ou est ce que tes coachs ont eu du fil à retordre car je suppose que tu as bossé dur pour en arriver là ?

J’ai commencé la compétition à l’âge de 13 ans.
Je m’entraînais du lundi au samedi et en
parallèle, je pratiquais le rugby qui est mon sport coup de cœur. D’ailleurs, je continue à le pratiquer aujourd’hui.
J’étais encore jeune et dans ma crise d’adolescence donc pas très facile à
cadrer au quotidien.
Mais mon entraîneur, Bertrand Grondin a su me cadrer et je ne le remercierai jamais assez pour tout ce qu’il m’a apporté dans ma vie de tous les jours.
Puis, voilà au fil des années, on devient plus sage et on va chercher le dépassement de soi
pour parvenir à atteindre le plus haut niveau.

Tu as un niveau incroyable, je suis épatée, mais je trouve que la boxe n’est pas assez médiatisée! As-tu un avis sur la question ? Et es-tu rémunéré de tes exploits comme les autres sportifs le sont ?

La boxe française n’est pas très médiatisée, ça commence avec quelques chaînes mais on peut encore faire mieux.
Pour être bien visible et médiatisé, il faut être dans les catégories de poids phares et boxer en Kick Boxing ou MMA.
On a une subvention quand on remporte un titre ou parfois la mairie donne une prime pour les titres remportés. Dans les galas, on obtient un chèque mais pour le moment, je ne peux pas vivre de la boxe à plein temps.

combat, Réunion, Maurice, compétition

Y’a-t-il beaucoup de monde qui se déplace lors de tes compétitions ?

Je boxe un peu partout donc tout le monde ne peut se déplacer pour me suivre.
La plupart du temps, c’est les personnes près de la ville où je boxe qui viennent, avec un coach et un soigneur.
En tout cas, mon garçon n’a raté aucun de mes combats que ce soit à La Réunion ou à Maurice.


Quel est ton meilleur combat, et quel est le plus compliqué ? Pourquoi l’ont-ils été ?

Mon meilleur combat, c’était celui qui a eu lieu à Maurice pour le gala Océan indien !
Sur le papier je pars perdant, mais le mauricien m’a tellement sous-estimé que ma fierté a pris le dessus.
On avait fait le déplacement avec mon fils et mon club donc le « ti ga le Port » la pas perde la bec et a remporté son combat !
Le plus dur pour moi c’était l’année dernière à Nantes, en demi-finale lors du championnat de France élite A, devant un boxeur réunionnais qui est au pôle France Mathieu Boucher. Un très bon boxeur!
On a pu se croiser à plusieurs reprise sur le ring, mais ce combat avait beaucoup d’enjeu de par le fait que nous soyons deux réunionnais qui avons quitté la famille et les amis pour venir vivre en France et vivre notre passion.
Donc ce fut un très beau et très dur combat. Personne n’a lâché mais il l’a remporté sur décision partagée (c’est lorsque le boxeur vainqueur, l’emporte que pour deux juges et que le troisième donne son rival gagnant).

Champion, combat, jeunes, sports

As-tu un message à adresser aux jeunes qui pratiquent les sports de combat et qui comme toi ont envie de devenir champion un jour ?

Soyez sérieux à l’entraînement, respectez vos entraîneurs, coachs, partenaires et adversaires.
Pour être champion il faut le vouloir.
Je ne suis pas né champion, je me suis entraîné dur pour le devenir !

As-tu des réseaux sociaux ou un site en ligne pour qu’on puisse te suivre ?
Si oui, lesquels ?

Je n’ai pas spécialement de page dédiée à la boxe mais ça ne devrait pas tarder.
Nous pensons en créer une, très bientôt, alors restez connectés !
J’ai cependant un compte Instagram sur lequel il est possible de me suivre : Rastah RoOze

D’accord, merci à toi pour cette superbe interview! La boxe est trop peu médiatisée et cela est un honneur pour moi d’avoir pu mettre un champion réunionnais en lumière !
Plein de courage pour la suite, et j’espère un jour pouvoir te suivre sur un de tes combats quand l’émission Met’La Réunion en lèr reprendra.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :