DJ Ronsha, La Meute, deejay, G-Zon, Hip-hop, musique
DJ Ronsha, hip-hop mais très éclectique

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien. Ce jour, je l’attendais depuis un petit moment. Mettre en lumière DJ Ronsha ! Un DJ unique en son genre, que j’ai rencontré sur un de mes évènements Tout 1 Art et qui ne m’a plus lâché jusqu’au dernier. Mais ne perdons pas de temps et go go go !

Alors bonjour DJ Ronsha !
Dis nous, qui étais-tu avant d’être un DJ et d’où viens-tu ? 

Bonjour, né en Guadeloupe, 3ème d’une fratrie de 4 enfants (que des garçons),  arrivé très jeune en métropole, j’ai grandi dans le 13ème arrondissement.
Grand passionné de son, j’ai une grande ouverture musicale , tout ce qui est mélodieux et qui sonne a l’oreille, c’est bingo pour moi !
Mais mon créneau principal reste le rap. J’appartiens à la culture hip-hop que j’ai découvert dans les années 80. Depuis je suis resté dedans.
Les sonorités et ce qu’il y avait autour m’ont le plus parlé (sans oublier le reggae évidemment).

H.I.P-H.O.P, platines, rap

Depuis combien de temps exerces-tu en tant que DJ ? Comment t’es tu formé ? 

Il y a toujours eu du son chez nous.
J’ai très tôt eu accès aux platines , je m’amusais déjà à scratcher les vieux disque du pater (papa) à l’époque de SYDNEY et son émission (H.I.P-H.O.P.) Sinon, je touche les platines depuis l’âge de 16 ans environ. L’achat de mes 1ers vinyles avec deux vieilles ETP qui tournaient bien, mais on ne pouvait pas scratcher avec.
Je me suis vite rendu compte qu’il me fallait des Mk2 Technics et je m’y suis mis officiellement  vers 18/19 ans en rachetant les Mk2 d’un pote. Ensuite, je me suis formé tout seul a travers ce que je voyais à gauche a droite, j’essayais de reproduire les scratch des morceaux que j’avais.
Par la suite, à travers les mixtapes que j’achetais et les vidéos de Q.Bert par exemple et autres Deejay’s de l’époque, j’ai passé beaucoup d’heure dessus par jours. Je ne faisais que ça sans vraiment comprendre les techniques à connaitre pour être un très bon scratcheur.
J’ai aussi appris avec le mix, ce petit plus que les auditeurs apprécient quand c’est bien fait. C’est toute cette alchimie qui me plait dans cette discipline du hip-hop.

artistes, scène, rappeur, rappeuse, Tout 1 Art

Nous nous sommes rencontrés lors d’un tremplin Tout 1 Art, au Sub de Vitry-Sur-Seine, durant lequel tu accompagnais une rappeuse.
Comment en es tu venu à accompagner des artistes sur scène ?    

A la base, le DJ et le MC sont complémentaires dans le hip-hop.
C’est comme ça que j’ai connu le truc et j’aimerais que ça continue. J’ai toujours accompagné les artistes de mon quartier partout ou c’était possible depuis que je me suis senti capable de le faire.
Je suis toujours opé, (dans la limite de mes disponibilités) à donner un coup de main à un(e) artiste hip-hop qui le mérite sur scène. C’est des challenges que j’aime relever tout simplement pour l’amour du son .                                                                                                                                     

Est-ce que tu travailles à coté, ou est-ce que tu parviens à ne vivre uniquement de tes prestations de DJ ?
Si non, n’est-ce pas trop compliqué de cumuler les deux ainsi que la vie de famille etc. ?   

Oui, j’ai un job et une famille à coté. Du coup, je m’organise comme je peux pour gérer ma vie. J’arrive à consacrer du temps aux uns et aux autres dans l’ensemble, mais la musique prend une très grande part et je ne peux pas me passer de faire du son (soit me mettre sur les platines ou faire un beat).
Je suis parfaitement conscient depuis quasiment le début, qu’il n’y a rien à gratter dans le rap (à moins d’être une grosse pointure) et encore moins en temps que DJ. J’ai déjà fait quelques prestations payantes ici ou là mais ça ne vole pas haut les cachets. Cependant, ce n’est pas ce qui m’arrête car faire du son est une thérapie pour moi, sur scène ou dans ma chambre, le kiffe est exactement le même.                                                                                                                       

G-Zon, deejays, prestations, famille

As-tu été artiste auparavant et si oui pourquoi avoir arrêté ?

« Artiste »  est un bien grand mot. Pour moi n‘importe qui peut se proclamer de la sorte ! Même s’ il y a eu quelques projets concrétisé avec La Meute, je me considère plus comme un activiste du milieu hip-hop, un amoureux, un passionné ! 
Je fais des prods , je mixe sur mes platines , je rappe aussi plus occasionnellement maintenant et je ne m’arrêterai pas car j’aime trop ça. C’est mon énergie vitale pour me sentir bien car sans musique le monde serait monotone.
Le principal c’est d’avoir la possibilité de faire ce que j’aime, quand je le veux, laisser aller mon inspiration même si c’est pour faire un truc pourri au final. (rires).

mix, influences, styles
Mix par Dj Ronsha

Je constate que tes influences sont plutôt portées sur la musique Hip-Hop ? Pourquoi ? Et quels sont tes artistes/styles favoris ? 

Le Rap est le style musical qui m’a tout de suite parlé. Il y avait une culture à coté , un art de vivre, une philosophie et différentes disciplines surtout. Ce que j’apprécie le plus particulièrement ce sont les sonorités, les cuts des di’s. Les rappeurs avaient un look particulier, une énergie…
Un jeune de mon âge à l’époque était facilement réceptif à tout ça.
Les sonorités boombap des 90’s m’ont beaucoup marquées, je suis donc logiquement resté dans ce créneau musical (des fat beat, des bass bien grasses, les caisses claires mises en avant et des cuts… beaucoup de cuts…)
C’est ce qui me plait le plus, surtout si le rappeur a le flow qui va avec. J’ai beaucoup été influencé comme pas mal d’amateurs de l’epoque par Marley Marl, DJ Premier, DJ Révolution pour les cuts, des groupes comme NWA, Public Enemy, les rappeurs LL Cool J, KRS One, Big Daddy Kane et beaucoup d’autres…  

Hiphop Block Party, évènements, adofun, webradio
Dj Ronsha, en plein mix en extérieur pour Hip Hop Block Party

Tu mixes régulièrement pour Ado Fun Webradio.
Comment s’est faite la connexion ? Quel est ton créneau et concept sur ce média ? Y’en a-t-il d’autres ? 

Sébastien d’AdoFun, nous a contacté car il aimait notre travail et me proposer d’inclure le RonshaMix dans un créneau horaire (les vendredi 20h/22h) sur sa web radio. Comme je le dis souvent, la musique c’est avant tout du partage donc, si on a la possibilité d’être diffusé au plus grand nombre, c’est très bien.
Je lui envoie un Podcast du dernier RonshaMix chaque vendredi tous simplement. 

Danse avec les loups, Ronsha Mix, Boombap

Quels furent tes plus gros projets ?
Peux-tu nous évoquer 2 de tes meilleurs souvenirs ? Et quel fut celui le plus désagréable ?

La sortie de nos deux 1er maxi avec des feats de qualité comme « Mokless » de la Scred Connexion et « Black M » (pas connu à l’époque), sur mes propres productions. C’était une grande fierté pour moi, le meilleur souvenir , et bien sur la sortie de notre album « Danse Avec Les Loups » même s’il n’a pas eu l’accueil escompté, mais ça restait un projet aboutit que nous avons réussi à concrétiser, malgré les difficultés du milieu.
A part quelques concessions que j’ai du faire dues à la vie de groupe, j’ai pas  de mauvais souvenirs dans l’ensemble.
J’ai toujours pris du plaisir avec mes loups !                                  

Aurais-tu un conseil à donner aux nouveaux DJ qui se lancent dans le milieu djing ? 

J’ai vu pas mal de connaissances ou autre qui ont commencé à faire du son ou à rapper et lâcher l’affaire après plusieurs années voyant que ça payait pas.
Je n’ai pas de conseils à donner pour ma part.
Ma motivation  est basée uniquement sur la passion et l’amour du son dont je ne peux me passer. Pas pour l’argent, mais l’envie de partager avec les autres , la satisfaction de voir les gens bouger sur ta musique ou tes mix.  

Sur quels réseaux peut-on te retrouver ? Et avec les conditions COVID exerces-tu toujours ? 

Tu peux retrouver mon émission tous les jeudis « Le RonshaMix » sur www.RapTz.com, ainsi que sur Mixcloud Ronshadelameute où tu peux y retrouver l’intégralité de mes mix .
Le Covid n’a pas changé grand chose puisque tout se fait chez moi.
Par contre il y a beaucoup de concurrence maintenant avec les lives mix qui poussent un peu partout sur les réseaux , ça reste de bonne guerre et il en faut pour tous les gouts.
Ma page Facebook « Ronsha La Meute ».
Chaque semaine avec mon partenaire G-Zon on envoie toutes les Hip-hop news pour les amateurs de BoomBap !

Et bien je te remercie Ronsha pour cette superbe interview qui j’espère apprendra un peu plus sur toi aux personnes qui nous suivent ! Plein de réussite et comme nous avons les mêmes valeurs, continuons de partager le love à travers la musique et le son !!

                                                                                                       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :